MAISON KOZAILY.

Qui se cache derrière ce plaisir?

MAISON kOZAILY.

  • Publié le 30 décembre 2018
NOEL WEHBE

NOEL WEHBE

FONDATEUR ,LE JOURNAL DUVIN,LIBAN.
 
 
MAISON KOZAILY.
 

Qui se cache derrière ce plaisir?

Pour percevoir le plaisir et le bonheur, il suffirait de les découvrir...

Pour avoir ce plaisir du vrai, joie et bonheur, ça suffit une rencontre unique, un voyage dans le temps, une émotion qui déclenche tout, une musique et des notes qui s'écoulent partout, une fête qui rassemble, des mains qui se tapent, une vérité qui se dévoile, une oeuvre d'art, un breuvage qui se révèle, qui se cache derrière ...

Derrière les banquets des dieux, les origines, les livres, les droits...

Qui se cache?

Derrière le désir, l'amour, la qualité, la santé, la fierté, l'amitié, la sagesse, fidélité et la convivialité... À qui appartient! Des hommes ou des femmes, à un terroir ou des cépages à des couleurs et des arômes à des goûts ou à des mots ... il appartient à lui-même, c'est en deux mots: ARAK KOZAILY.

J'ai eu de la chance de découvrir ce fantôme mystérieux qui s'envolait autour de son nuage, un grand silence m'a enchâssé pour écouter son écoulement, il se déshabillait devant mes yeux fixés sur son visage pur transparent, il dansait comme une star encerclant le vitrail de son verre, il a tenu ma main pour accompagner la fraîcheur qui s’échappait de ses doigts, aveuglait, conduisait par son parfum anisé, il m'a fait voyager avec les saisons, captivait sur sa table gourmande, invitait par les saveurs et les accords, installait sur son tapis fondant, séduisait par sa longueur perdurable;oubliait derrière son brouillard et petit à petit je me trouvais emprisonner dans sa bouteille, soif de le rejoindre à nouveau, soif de perdre ma liberté.

Localisé à "Ghosta" un des plus beaux villages Libanais qui se dressent sur un flanc de la montagne du keserwan, s'élevant à une altitude d'environ entre 650-700 mètres, Ghosta est à 12 km de Jounieh, à une trentaine de Km de Beyrouth capitale du cèdre, petite colline qui abrite depuis des siècles des églises, des couvents et des monastères.

Un tableau reliant la mer à la montagne, du passé aux futures modernes ou se déroule une série d'activités sociales, culturelles, festives entre ses petites ruelles dont les habitants respecteront toujours les traditions, les coutumes et garderont la joie de vivre.

MAISON KOZAILY.  Distinction et Qualité.

C'est une entreprise familiale qui nous offre l’Arak parmi d’autres produits traditionnels libanais comme l’huile d’Olive, toutes les variétés d'Olives, le sirop de raisin vert (charab el hosrom), l’eau de rose naturelle, l’eau de fleur d’oranger naturelle, la mélasse de grenade, les confitures 100 fruits font maison, et bien d'autres produits qui font la richesse de notre cuisine libanaise.

L’Arak s'est élaboré selon des conditions des hautes normes, vendanges manuelles, sélections des grappes, une bonne maturité des raisins, riche en composé phénolique, vinifier avec soin et distiller suivant des règles vérifiées et contrôlés. Signalons que la maison utilise une qualité des graines d’anis "chêmé" provenant "d'el Hine" de la Syrie. Taille, forme et sources vérifiés et contrôlés, cultivé naturellement et sans pesticide, une sélection des grands cépages comme "Obeidy et Merhweh" étant les meilleures pour la vinification due à leur concentration en sucre. La fermentation, la température de distillation, le degré d’alcool, le vieillissement sont contrôlés, vérifiés et bien définis afin de favoriser les meilleures conditions pour accomplir ce bijou, Arak Kozaily. Le raisin est fermenté puis distillé avec des graines d’anis, distillé trois fois, à une température qui ne dépasse pas un certain degré. Il est conservé et vieilli durant 12 mois avant la mise en bouteille. Et pour faire suite, on a rencontré Diala Kozaily, une jeune dame brillante toujours souriante, qui nous a guidé dans les coulisses de la maison, sur le chemin, ici, là-bas ...

À l'époque... Elle dévoile les racines et les secrets de ce breuvage... Et nous partons avec... "Notre Arak est très particulier (comme le qualifie les amateurs et professionnels de dégustation). Comme le vin, l’Arak raconte une histoire qui n’est autre que celle de son producteur, la nôtre est celle d’une entreprise familiale qui a pris naissance avec le fondateur Élias Kozaily, née en 1879, il y a une centaine d’années à Ghosta, notre village natal, un village libanais typique au mont Liban - keserwan.

En offrant l’Arak à nos clients on partage avec eux les cent ans et plus de passion, de transparence et de tradition. Le capital humain est au centre de notre entreprise. Employés et clients deviennent rapidement des membres de notre famille. La pérennité de l’entreprise est un but primordial. C’est encore loin la 5ème génération, jusqu’à présent il n’y a que deux filles de la 5ème génération mais il y a encore du temps. On a hérité des années de travail dure, une histoire et une identité qu’on est fière d’y appartenir. Un savoir-faire traditionnel d’excellence.

Avec les années, on tient à transmettre les valeurs de notre fondateur. Aujourd’hui, au niveau de la transmission entre 3ème et 4ème génération, l’entreprise cherche à garder le know-how, le savoir-faire traditionnel libanais tout en gagnant en professionnalisme au niveau de la qualité et de la gouvernance afin d’assurer la pérennité. On travaille évidemment selon les lois, règlements et les normes libanais. On fait aussi des ventes à l’étranger en conséquence on respecte les lois de qualité en question.

Jusqu’à présent, on garde l’étiquette, le logo et la bouteille que mon père Mr. Youssef a choisis quand il a pris le relai. En effet, evoquant l’etiquette, selon la théorie des couleurs en psychologie, les couleurs dans les étiquettes créent des sensations précises et inspirent le client à prendre des actions. Selon la théorie mentionnée préalablement, la couleur rouge au niveau des étiquettes signifie positif, élégant, raffiné, délicieux, mûr, somptueux, cultivé, et robuste. De plus, la couleur dorée est positive, soufflante, divine, intuitive, luxueuse, radiante, précieuse et prestigieuse.

On raconte qu'Élias Kozaily faisait le travers de Ghosta jusqu’à Aalma un village au sud du Liban (après Zgharta) pour chercher l’huile sur son âne dans des conditions climatiques ardues. Durant des journées pluvieuses et froides, il collectait sur son trajet un genre de bois qu’on nommait « masamik », pour les bruler dans des « khans », où on gardait les ânes, afin de sécher ses vêtements et pouvoir continuer le trajet. Je n’ai pas eu la chance de faire la connaissance de mon grand-père, la deuxième génération, mais c’est grâce à mon père, à la famille et à notre communauté que je connais beaucoup d’histoire de cette époque. --------------- En effet, mon frère Jack, ma sœur Grace et moi on a eu la chance de connaitre deux des enfants d’Élias qui sont Antoinette et Youssef, des personnes inoubliables pleines d’amour, de générosité et de foi. On raconte qu’ils se déplaçaient sur leur âne d’un village à un autre sur des passages très difficiles qui ont dû parfois être les premiers à les traverser, pour vendre leur production d’olive, de l’huile d’olive extra vierge et de la figue sèche. Ils utilisaient le tissu des chèvres comme récipient pour transmettre l’huile et pouvoir le vendre. En effet, El DAREF n’est autre que le tissu de la chèvre cousue afin de former une poche pour y mettre l’huile et le verser par la suite dans des récipients divers pour chaque client.

L’une des histoires qui m’a était racontée par les gens de mon village est la suivante.

Quand il rencontrait une famille qui lui doit de l’argent et qui a des difficultés financières, non seulement il ne récoltait plus l’argent, voire il effaçait la trace écrite du crédit et montrait à la famille qu’elle ne lui doit rien en effet pour ne pas les embarrasser. C’est l’une des histoires parmi d’autres qu’on a connues de lui après sa mort et pleines d'autres soulignant son esprit philanthrope.

Cet esprit philanthropique est transmis de génération en génération, mon père souciait de sa communauté participe au diner du village de Ghosta qui a lieu chaque année à l’occasion de la fête du saint patron, saint Simon le 31 septembre, à l’occasion on distribue gratuitement de l'Arak à toutes les personnes présentes avec du tabouleh, la salade libanaise traditionnelle, faite tout de même avec notre sirop de raisin Kozaily (nommé en arabe hosrom) et notre l’huile d’olive extra vierge Kozaily, et du manouche. Durant ce festival, on danse et on boit toute la nuit à la santé, au bonheur et à la vie communautaire. Pour conclure, on ne peut que rappeler de consommer l’alcool responsablement, le meilleur alcool est celui bu avec modération.

MAISON KOZAILY.sarl.

GHOSTA-LIBAN.

TEL:00 961 3 483196.

EMAIL:info@kozaily.com

Article publication le 26/12/2018

 LE JOURNAL DU VIN .LIBAN.

 

 

 

WHISKY OU WHISKEY.

Histoire d'un Ange.

  Histoire d'une Tradition.

    Histoire d'une Vie.

       Histoire d'une

                   " Eau de Vie"...

Les nations constitutives sont les quatre parties qui forment le Royaume-Uni, à savoir l'Angleterre, l'Écosse, le pays de Galles et l'Irlande du Nord.


Et si on parle du whisky, l'eau-de-vie de grain (malté ou non) produite en Écosse porte le nom de" WHISKY "et si elle est produite aux États-Unis ou en Irlande, elle portera le nom

de" WHISKEY".

Signature de Robert Burns considéré comme un pionnier du romantisme, Poète symbole de l'Écosse,Icône de la culture né le 25 janvier 1759 à Alloway.

                                                  Plusieurs de ses poèmes ont été mis en musique   Robert Burns - Anna, Thy Charms.jpg  

                         Le cérémonial du Haggis                                   Résultat de recherche d'images pour "le haggis noir et blanc ecossais"
   Burns Night,  une deuxième fête nationale,                         

 "Mon amour est une rose rouge, rouge,
Au printemps fraîchement éclose. 
Mon amour est une mélodie,
Jouée en douce harmonie."

Et si on parle de l'histoire, du temps et du peuple... C'est cette terre envahit des nombreuses civilisations.
Pierre, bronze, traces d’écriture, combat, victoire, royaume, révolution, culture, langue et autres traces, tout au long des siècles déterminant le présent et le futur de cette terre.
Et si on parle de whisky, on se trouve devant la terre et le vent, le ciel et l'océan, le jour et la nuit, le noir et le blanc, on se trouve devant ce tableau avec un verre "d'Eau de vie".

 Résultat de recherche d'images pour "traditionnel homme ecossais instrument de musique"

La distillation de l'eau-de-vie se répand progressivement en Europe, notamment en Écosse et en Irlande au début de (12e siècle) où l’alambic ferait son apparition avec les missionnaires chrétiens qui ont découvert les secrets de fabrication du parfum. Ce sont les Arabes qui ont apporté cette technique de distillation en Occident. Le whisky appelé uisge beatha (en gaélique « eau de feu »). le savoir-faire se développe dans les monastères et en Irlande du Nord apparut en 1608 la distillerie de Bushmills qui se réclame de cette date sur toutes ses étiquettes tandis qu'en Écosse la première trace de whisky remonte à 1494 dans un document officiel " l'exchequer's roll" témoignage d'une production déjà bien installée.

Que choisir, quel type de distillation, quelles catégories de whisky.?

Patent still: Un alambic à colonne fut inventé par Aeneas Coffey en 1830 dont le nom "coffey still "en anglais, utilisé pour la distillation de whisky de grain permettait de produire à moindre coût et en continu de l'alcool de grain, donnant naissance aux blends.Malgré son origine, Aeneas Coffey, ancien inspecteur de la régie des douanes de Dublin, parents irlandais, né en 1780 à Calais France et décédé en 1852 en Irlande, les Irlandais n'utilisent pas cette invention qui fait changer le monde de l'industrie de scotch whisky.

Pure pot still: Ses origines remontent au début du XVIIIe siècle. Il pouvait également contenir un certain pourcentage de blé, d'avoine et de seigle.Aujourd'hui ce modèle de produire un whisky irlandais fabriqué à partir d'orge distiller à partir d'un alambic charentais, utilisant d'orge maltée ou non maltée en rapport varié ex: 60% orges non maltées et 40% orges maltées.

Pot Still où alambic charentais: C'est un type dit à "repasse" permettant d'effectuer une double distillation utilisée pour le cognac et le whisky.

Pour la production du whisky de malt, les distillateurs et les brasseurs se tournent vers une orge riche en amidon qui permettra d'obtenir des sucres fermentescibles et par conséquent de l'alcool.

Certaines distilleries utilisent une nouvelle variété d'origine écossaise "Golden Promise". Autres variétés connues sous le nom: Plumage, Archer, Marris Otter, Spratt et proctor etc...

 WHISKEY AMERCAIN "BOURBON".

Le bourbon du Kentucky élaboré principalement à partir de maïs est l' American whiskey emblématique.

AUX ETATS UNIS,DE NOMBREUSES ENTREPRENEURS SE LANCENT DANS LA PRODUCTION.

LE PASTEUR BAPTISTE"ELIJAH GRAIG"EST LE PREMIER A UTILISE DES FÛTS DE CHÊNE POUR TRANSPORTER SON WHISKEY.
LE SYSTÈME DE FILTRATION EST INVENTE EN 1825 PAR ALFRED EATON. 
LE BOURBON AMÉRICAIN EST FABRIQUE A PARTIR DE 51 % DE MAIS ET LE RESTE ETANT GÉNÉRALEMENT DE SEIGLE ET DU BLÉ.
IL DOIT ETRE DISTILLE A MOINS DE 80%(VOL/ALCOOL).
IL DOIT ETRE VIEILLIT EN FUT DE CHÊNE NEUFS NOIRCIS A LA FUMÉE .
2 ANS DE VIEILLISSEMENT OBLIGATOIRE POUR L'APPELLATION "STRAIGHT BOURBON".
IL NE DOIT PAS SUBIR NI UNE COLORATION NI ALTÉRATION DE SON GOUT ENTRE LA DISTILLATION ET L'EMBOUTEILLAGE.
DE L'EAU PEUT-ETRE AJOUTER POUR AJUSTER LE VOLUME D'ALCOOL ENTRE 40 %ET 50% LORS D'UNE MISE EN BOUTEILLE.
LE NOM "BOURBON" VIENT DE:"Comté de Bourbon",est un comté situé dans l'État du Kentucky aux États-Unis. Le siège du comté est Paris. Autres sources attribuent la dénomination au grand nombre de fûts de whiskey en provenance du comté, estampillés bourbon pour signifier leur origine géographique, nom qui a fini par désigner le contenu.

 

 IRISH WHISKEY.

L'absence de tourbe et l'art de l'assemblage, l'utilisation des grands alambics, la triple distillation caractérisent les whiskeys irlandais. Elaboré à l'origine à partir d'un mélange de céréales (orge maltée et non maltée, avoine, blé, seigle), le pure pot still est le plus traditionnel des Irish whiskeys.

 

 Connemara Peated Irish Whiskey

Un single malt unique tourbé "irish" qui dévoile les secrets d'une splendide distillerie Cooley.

AVEZ-VOUS VIEILLI ASSEZ LONGTEMPS POUR BOIR UN WHISKY DANS VOTRE PAYS DE RÉSIDENCE?

 

KILBEGGAN

Produits:

Kilbeggan Irish Whiskey.
Kilbeggan 18 Year Old.
Kilbeggan Malt Distillery Reserve.
LE JOURNAL DU VIN.LIBAN.